L'alyblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, septembre 3 2008

debian - connaitre l'espace libre sur les disques dur

disque dur On me demande souvent comment obtenir la taille restante sur un serveur debian en mode terminal.

df -h
La commande df permet d'afficher la taille des systèmes de fichier, ainsi que l'espace restant pour chacun.
Grâce à l'option "-h", les tailles apparaissent dans un format plus lisible (Mo, Go, ...).

Maintenant qu'on sait la place restante, on peut facilement s'apercevoir quand le disque devient saturé. Encore faut-il pouvoir savoir quoi faire une fois cette constatation faite...

du -h --max-depth=1
Cette commande permet de déterminer la taille des dossiers d'un répertoire.
L'option -h permet encore une fois d'afficher les tailles dans un format lisible.
L'option --max-depth=n permet de limiter l'affichage à une arborescence de n sous-dossiers.

Grâce à ses 2 commandes, il est très simple de connaitre la place restante, et si besoin, identifier les dossiers un peu trop gourmands.

lundi, août 25 2008

Une calculatrice dans le terminal

Il arrive fréquemment de devoir faire un calcul simple lorsque qu'on travaille sur un serveur en mode console.
Si, comme moi, vous n'avez jamais de calculette sous la main, wcalc est fait pour vous !

On peut réaliser des calculs scientifiques, grâce à un grand nombre de constantes, utilisation de variables, et la possiblité de faire les calculs en hexadécimal, octal ou binaire.
wcalc fait pleins d'autres choses mais je ne développerai pas car elles me sont inutiles.

Etes vous prêt ?

apt-get install wcalc

jeudi, janvier 11 2007

ajouter un nouveau disque dur sur debian

Pour ajouter un nouveau disque dur, il faut déjà différencier s'il s'agit d'un disque en interne branché sur la nappe IDE, ou un disque externe branché sur port USB par exemple.

Sur la nappe IDE, ce sera généralement un disque dur de type /dev/hdx ou x représente le numéro du disque.
Sur un port USB, ce sera généralement un disque dur de type /dev/sdx ou x représente le numéro du disque.

Dans mon cas, c'est un disque externe.

Grâce à la commande cfdisk /dev/sda, je vois bien que ce disque existe et qu'il s'agit du disque à monter.
Si vous avez déjà un disque externe, ou un disque scsi ou serial ATA, essayez /dev/sdb, /dev/sdc, jusqu'à trouver le disque à monter.

Ensuite un mount classique du disque trouvé fonctionnera à merveille :)

mkdir /mnt/new_rep
mount /dev/sda /mnt/new_rep

jeudi, septembre 7 2006

Convertir un script de format DOS/Windows au format Unix

Certains scripts peuvent poser problème sous linux ou mac si le format de fichier est de type DOS/Windows.

voici une astuce simple pour corriger cela :

  • Ouvrir le script dans l'application vim
  • Saisir dans vim :set fileformat=unix (ne pas oublier les :)
  • Valider en cliquant sur la touche entrer
  • Enregistrer et quitter l'application vim en tapant :wq (ne pas oublier les :)
  • Valider en cliquant sur la touche entrer

Le script est maintenant sauvegardé comme un fichier Unix.

mardi, juillet 11 2006

Installer un serveur FTP privé en 5 minutes

Pour partager des fichiers etre collègues ou amis, qui peuvent être volumineux, rien de tel qu'un serveur FTP.
Pour mon installation, je vais installer vsftpd qui semble être plus sécurisé que ses confrères wu-ftp ou proftp, et il semble plus léger, et plus rapide.
vsftpd signifie Very Secure Ftp Daemon. Cela inspire confiance ;-).

Comme souvent, on commence par un petit apt-get :
apt-get install vsftpd

L'installation est assez rapide, tout est automatique et aucune question ne vous est posée.
L'installation se termine par le lancement du serveur ftp.

C'est pour cela qu'une fois installé, je stoppe immédiatement le serveur ftp pour le configurer :
/etc/init.d/vsftpd stop

Comme évoqué plus haut, je veux réaliser un serveur FTP privé. En gros, les utilisateurs connus du serveur pourront accèder à leurs dossiers respectifs (/home), et un compte "invité" sera créée pour les amis, collègues et autres.

Nous allons donc crée notre compte "invité". Pour cela créez un utilisateur nommé "compteftp" ou ce que vous voulez :
adduser compteftp

Saisissez un mot de passe pour ce nouvel utilisateur et répondez aux questions pour terminer la création.

Une fois notre utilisateur créée, on ouvre le fichier de configuration du serveur ftp pour l'éditer :
nano /etc/vsftpd.conf

Il vous faut impérativement changer l'accès en anonyme à votre serveur FTP. Pour cela : modifier la ligne :
anonymous_enable=YES
par
anonymous_enable=NO.

Quatre lignes sont à décommenter :
write_enable=YES
local_enable=YES
local_umask=022
chroot_local_users=YES

Il peut être interressant de modifier le message de bienvenue :
ftpd_banner=Bienvenue sur le serveur ftp de ma société

Il ne reste plus qu'à redémarrer le serveur FTP par :
/etc/init.d/vsftpd start

Montre en main : 5 minutes !